Recommandations relatives au Budget 2020

Le Canada et le monde font face à une urgence climatique et une crise de la biodiversité. La population canadienne connait déjà d’expérience les inondations, les incendies, les bouleversements écologiques et le réchauffement rapide de l’Arctique. Toutefois, les scientifiques prévoient une intensification de ces effets ainsi que d’autres, si on ne parvient pas à atténuer les changements climatiques. 

La Coalition du budget vert (CBV), qui réunit vingt-deux organisations environnementales canadiennes de premier plan, exhorte le gouvernement du Canada à passer aux actes à ce moment déterminant de l’histoire en consacrant les investissements nécessaires dans le budget 2020 afin d’intervenir de manière efficace. 

Nos Recommandations relatives au budget de 2020 permettront au pays d’aller rapidement de l’avant. Nous nous fondons sur l’expertise du mouvement écologiste canadien, de même que sur l’expérience et les connaissances provenant du monde entier, pour fournir des recommandations budgétaires stratégiques, chiffrées et détaillées, afin d’affronter les enjeux environnementaux cruciaux. La mise en oeuvre de ces recommandations procurera à la population des avantages sur le plan économique, sanitaire et environnemental. 

La CBV salue les progrès enregistrés lors des récents budgets fédéraux dans les domaines suivants : action climatique, aires protégées, efficacité énergétique des bâtiments et des véhicules, politique alimentaire, eau et infrastructures de transport en commun et naturelles. Néanmoins, il nous faut intensifier les actions avant qu’il ne soit trop tard pour affronter la crise climatique et son corolaire, la crise de la biodiversité. 

Au vu d’un tel contexte, la Coalition du budget vert a formulé ses Recommandations relatives au Budget 2020 qui portent sur quatre thèmes : 

  • Tout d’abord, la Coalition du budget vert demande instamment des mesures fiscales renforcées pour lutter contre l’urgence climatique. Ces mesures comprennent l’élimination des subventions aux combustibles fossiles et l’allocation d’importants financements destinés à l’efficacité énergétique des bâtiments, au transport, aux systèmes énergétiques communautaires, au financement international de la lutte contre les changements climatiques, aux solutions axées sur la nature et au transport maritime. À cela s’ajoute un certain nombre de dispositions complémentaires, dont la tarification du carbone, le rapport sur la finance durable et un programme de transition équitable pour les travailleurs du secteur énergétique. 
  • En second lieu, la Coalition du budget vert insiste sur la poursuite en continu des investissements pour la conservation de la nature et de la biodiversité, en concentrant l’action sur les aires protégées des terres publiques et privées et la restauration des habitats, ce qui comprend les milieux humides et les prairies, les océans et les oiseaux migrateurs. 
  • Troisièmement, dans ses recommandations concernant l’agriculture durable, la CBV revendique des investissements dans les programmes agroenvironnementaux, la recherche et le développement, ainsi que dans une nouvelle installation pour la Collection nationale d’insectes, afin d’améliorer la durabilité, la résilience et la compétitivité du secteur agricole. 
  • Le quatrième thème porte sur les produits toxiques et les pesticides, et nous attirons l’attention sur le besoin d’octroyer des ressources suffisantes aux ministères à vocation réglementaire pour satisfaire aux exigences législatives actuelles en matière de gestion des substances toxiques, y compris les pesticides, afin de protéger la santé de la population et celle de l’environnement. 

En outre, nous énonçons des recommandations complémentaires concernant les données et les sciences environnementales, la gouvernance, les matières plastiques, la surveillance des eaux, les collisions routières avec des animaux sauvages et les infrastructures d’eau des Premières Nations. 

La mise en oeuvre des recommandations de la Coalition du budget vert se traduirait par des avancées spectaculaires pour un futur plus sain pour les Canadiens d’un océan à l’autre.